Stratégie 2030

une plateforme pour le changement

Résultats jusqu’ici

Stratégie 2030

La Stratégie 2030 porte sur le changement. Elle souligne l’importance de changer non seulement ce que nous faisons, mais comment nous le faisons, afin d’être encore mieux à même de sauver des vies, d’accompagner les personnes et de soutenir leur résilience. Elle met en évidence les changements qui modifient le monde d’aujourd’hui et ceux qui interviendront à l’avenir. Elle examine la façon dont ces changements présentent à la fois des menaces et des possibilités pour l’humanité, et comment ils modifient la nature même de la vulnérabilité, qui est vulnérable, pourquoi, où et pour combien de temps. Elle reconnaît que de nouvelles approches sont nécessaires pour relever les défis persistants qui continuent de peser sur les populations du monde entier, parallèlement aux nombreux nouveaux défis émergents. Elle est aussi une stratégie d’espoir et de confiance dans le pouvoir de l’humanité de se mobiliser pour le bien et de conduire un changement positif.

C’est ce que nous avons entendu jusqu’à présent. Le projet de stratégie final, une fois approuvé par le conseil de direction, sera disponible pour commentaires du public de fin mai à fin juillet.

Stratégie 2030

une plateforme pour le changement

Résultats jusqu’ici

Stratégy 2030 

La Stratégie 2030 porte sur le changement. Elle souligne l’importance de changer non seulement ce que nous faisons, mais comment nous le faisons, afin d’être encore mieux à même de sauver des vies, d’accompagner les personnes et de soutenir leur résilience. Elle met en évidence les changements qui modifient le monde d’aujourd’hui et ceux qui interviendront à l’avenir. Elle examine la façon dont ces changements présentent à la fois des menaces et des possibilités pour l’humanité, et comment ils modifient la nature même de la vulnérabilité, qui est vulnérable, pourquoi, où et pour combien de temps. Elle reconnaît que de nouvelles approches sont nécessaires pour relever les défis persistants qui continuent de peser sur les populations du monde entier, parallèlement aux nombreux nouveaux défis émergents. Elle est aussi une stratégie d’espoir et de confiance dans le pouvoir de l’humanité de se mobiliser pour le bien et de conduire un changement positif.

C’est ce que nous avons entendu jusqu’à présent. Le projet de stratégie final, une fois approuvé par le conseil de direction, sera disponible pour commentaires du public de fin mai à fin juillet.

PIÈCE DE RÉFLEXION SUR L’AVENIR

Derniers articles

ÉPINE DORSALE ET CERVEAU

Les volontaires, dit-on souvent, sont le «cœur», ou l’«épine dorsale», du Mouvement, parce qu’ils sont passionnés et effectuent la plupart des tâches les plus lourdes. Mais ne serait-il pas temps de changer de métaphore ?

Wiem Chamsi a 24 ans et de la motivation à revendre. Étudiante en master de gestion, elle dirige les activités de diffusion de la section du Croissant-Rouge tunisien de la ville balnéaire de Sousse, au nord du pays.

L’AVENIR DU FINANCEMENT

L’écart entre les besoins humanitaires et de développement et les fonds disponibles ne cesse de se creuser. Or nous continuons de ne recourir qu’à un nombre restreint de sources de fnancement, sans sortir des sentiers battus. Comment dès lors mobiliser d’autres sources de capital pour soutenir les communautés ?

NOUVELLES COMMUNAUTÉS ET VILLES

La migration, l’urbanisation, l’explosion du nombre de jeunes, le vieillissement de la population et les réseaux de citoyens transforment les sociétés. Comment les Sociétés nationales pourront-elles mobiliser des communautés dont la nature même est en train d’évoluer ?