Transformation 3 :

Garantir la confiance et la redevabilité

7 Transformations

Les consultations indiquent sept transformations potentielles que le réseau de la FICR devra adopter pour relever les 5 défis mondiaux.

La Stratégie 2030 envisage la Croix-Rouge et le Croissant-Rouge comme un réseau auquel les communautés, les personnes et les partenaires font confiance, dans lequel ils se sentent inclus, dont ils s’inspirent et dont ils veulent faire partie afin de susciter des changements positifs dans le monde. Il s’agit d’un réseau transparent et redevable envers les personnes et les communautés, les donateurs et les partenaires, et envers ses membres.

Nous sommes avant tout redevables envers les communautés que nous servons, une exigence rendue possible par notre présence et notre représentation. Dans toutes nos interactions avec les communautés, nous devons faire preuve d’intégrité, de transparence, d’humilité et d’honnêteté. Au cours des dix prochaines années, nous devrons maintenir et étendre notre présence dans les communautés du monde entier, en particulier celles qui sont isolées ou marginalisées. Nous devrons également nous assurer que nous sommes représentatifs des communautés dans lesquelles nous œuvrons et favoriser la participation des groupes susceptibles d’être sous-représentés à la prise de décisions.

Nous respectons le droit des personnes de décider par elles-mêmes du type d’aide ou de soutien dont elles ont besoin dans leur contexte. Nous veillerons à ce que les communautés jouent un rôle moteur dans la conception et la mise en œuvre des initiatives, ainsi que dans le suivi et l’évaluation des programmes dont elles font partie. Il nous faudra pour cela passer, dans la mesure du possible, d’une approche participative à une approche conduite par les utilisateurs.

Nous ferons preuve de transparence, en particulier en ce qui concerne les informations que nous collectons, tout en protégeant dûment la confidentialité des données et des informations. Les informations relatives aux programmes seront mises à disposition des communautés sous des formes accessibles. Les informations recueillies seront consensuelles, de façon à ce que toutes les personnes comprennent de quelle manière leurs données seront utilisées et stockées et quelles pourraient être les retombées de ces mécanismes de collecte de données. Nous menons régulièrement des études afin de mieux comprendre comment la Croix-Rouge et le Croissant-Rouge sont perçus et comment nous pouvons nous améliorer.

La sécurité, la protection et le bien-être des personnes qui sollicitent nos services et nos initiatives revêtent une importance capitale pour notre réseau. Nous investirons dans des systèmes et des approches qui favorisent et garantissent cette sécurité. Nous mettrons en place des mécanismes permettant aux communautés de faire part de leurs préoccupations ou de leurs commentaires de manière à la fois sûre et confidentielle, et améliorerons les mécanismes existants. Toute plainte formulée à l’encontre du personnel pour comportement répréhensible, corruption ou exploitation et abus sexuels, entre autres, sera traitée rapidement et avec fermeté, et nous veillerons à ce que les soins et l’appui nécessaires soient fournis à la victime, au survivant ou à la communauté touchée. La protection des lanceurs d’alerte fait partie intégrante de notre approche.

Nous reconnaissons que les donateurs et les sympathisants nous font confiance pour utiliser leurs fonds et leurs ressources dans l’objectif d’améliorer les conditions de vie des personnes touchées, et nous prenons au sérieux l’obligation d’en faire un usage efficace et à bon escient. Dans la poursuite de nos efforts visant à renforcer la transparence, nous publierons régulièrement des informations sur notre travail, en mettant en évidence les progrès et les défis et en invitant les lecteurs à nous faire part de leurs commentaires et de leurs idées pour renforcer nos services. Nous nous emploierons à mettre en place des mécanismes permettant un retour d’information direct, et notre forte présence en ligne contribuera à promouvoir l’accès à nos organisations et au réseau dans son ensemble et à favoriser le dialogue avec toutes les parties intéressées.

Nos systèmes de gestion financière seront ouverts. Nous publierons nos comptes vérifiés et feront des points réguliers sur la façon dont les fonds sont alloués et pourquoi, et sur la mesure dans laquelle ils atteignent leur cible.

Nous continuerons également de faire preuve d’ouverture et de transparence au sujet des défis que posent la fraude et la corruption, et nous déploierons d’importants efforts de prévention, de détection, d’examen et de sanction de ces actes. Lorsque les Sociétés nationales ne respectent pas les valeurs et les pratiques éthiques auxquelles la Croix-Rouge et le Croissant-Rouge sont tenus, les organes directeurs du réseau agiront avec résolution pour prendre les mesures correctives qui s’imposent. Ces mesures contribueront à renforcer l’importance que le réseau accorde à la confiance et à la redevabilité, et à rappeler que les actes d’une personne peuvent nuire au réseau humanitaire dans son ensemble.

Nous nous efforçons d’être redevables les uns envers les autres : envers les autres membres du réseau de la Fédération internationale et du Mouvement, et envers notre personnel et nos volontaires. Les dirigeants de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge incarneront les principes du Mouvement. Nos dirigeants – y compris les membres de la gouvernance – reflèteront le principe de diversité, et celui d’égalité de genre, et seront représentatifs des communautés avec lesquelles nous travaillons. Nous aspirons à une gouvernance hautement efficace et transparente, qui permette une surveillance ouverte de nos organisations et du réseau mondial.

Nous investirons dans notre personnel et nos volontaires, nous assumerons la responsabilité de leur bien-être et de leur développement, et nous veillerons à ce qu’ils disposent des compétences et des ressources nécessaires pour accomplir leur travail. Nos lieux de travail seront sûrs, et nous développerons les talents afin de garantir l’efficacité de notre réseau et l’obtention de hautes performances individuelles.

Nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir pour assurer la sécurité et la protection de nos volontaires, et en particulier de ceux qui œuvrent dans les situations de conflit et autres situations extrêmement dangereuses. Nous veillerons à ce qu’ils reçoivent la formation, les ressources et le soutien nécessaires pour faire leur travail et à ce que tout soit mis en œuvre pour que leur rôle et la neutralité de l’action humanitaire soient bien compris par les communautés, les institutions et les dirigeants. Dans le cas où des volontaires seraient blessés, tués ou exposés à la souffrance et à la détresse mentale, nous leur fournirons, ainsi qu’à leurs familles, des soins et un soutien professionnels pendant et après leur engagement auprès de notre réseau.

Contenus associés

RENFORCER LE CONFIANCE ET INTÉGRITÉ

Il y a une diminution mesurable parmi le public qui fait confiance aux différentes institutions. Cependant, la confiance envers les ONG et le secteur social / caritatif a nettement diminué.

Lire la suite

7 Transformations

Les consultations indiquent sept transformations potentielles que le réseau de la FICR devra adopter pour relever les 5 défis mondiaux.

La Stratégie 2030 envisage la Croix-Rouge et le Croissant-Rouge comme un réseau auquel les communautés, les personnes et les partenaires font confiance, dans lequel ils se sentent inclus, dont ils s’inspirent et dont ils veulent faire partie afin de susciter des changements positifs dans le monde. Il s’agit d’un réseau transparent et redevable envers les personnes et les communautés, les donateurs et les partenaires, et envers ses membres.

Nous sommes avant tout redevables envers les communautés que nous servons, une exigence rendue possible par notre présence et notre représentation. Dans toutes nos interactions avec les communautés, nous devons faire preuve d’intégrité, de transparence, d’humilité et d’honnêteté. Au cours des dix prochaines années, nous devrons maintenir et étendre notre présence dans les communautés du monde entier, en particulier celles qui sont isolées ou marginalisées. Nous devrons également nous assurer que nous sommes représentatifs des communautés dans lesquelles nous œuvrons et favoriser la participation des groupes susceptibles d’être sous-représentés à la prise de décisions.

Nous respectons le droit des personnes de décider par elles-mêmes du type d’aide ou de soutien dont elles ont besoin dans leur contexte. Nous veillerons à ce que les communautés jouent un rôle moteur dans la conception et la mise en œuvre des initiatives, ainsi que dans le suivi et l’évaluation des programmes dont elles font partie. Il nous faudra pour cela passer, dans la mesure du possible, d’une approche participative à une approche conduite par les utilisateurs.

Nous ferons preuve de transparence, en particulier en ce qui concerne les informations que nous collectons, tout en protégeant dûment la confidentialité des données et des informations. Les informations relatives aux programmes seront mises à disposition des communautés sous des formes accessibles. Les informations recueillies seront consensuelles, de façon à ce que toutes les personnes comprennent de quelle manière leurs données seront utilisées et stockées et quelles pourraient être les retombées de ces mécanismes de collecte de données. Nous menons régulièrement des études afin de mieux comprendre comment la Croix-Rouge et le Croissant-Rouge sont perçus et comment nous pouvons nous améliorer.

La sécurité, la protection et le bien-être des personnes qui sollicitent nos services et nos initiatives revêtent une importance capitale pour notre réseau. Nous investirons dans des systèmes et des approches qui favorisent et garantissent cette sécurité. Nous mettrons en place des mécanismes permettant aux communautés de faire part de leurs préoccupations ou de leurs commentaires de manière à la fois sûre et confidentielle, et améliorerons les mécanismes existants. Toute plainte formulée à l’encontre du personnel pour comportement répréhensible, corruption ou exploitation et abus sexuels, entre autres, sera traitée rapidement et avec fermeté, et nous veillerons à ce que les soins et l’appui nécessaires soient fournis à la victime, au survivant ou à la communauté touchée. La protection des lanceurs d’alerte fait partie intégrante de notre approche.

Nous reconnaissons que les donateurs et les sympathisants nous font confiance pour utiliser leurs fonds et leurs ressources dans l’objectif d’améliorer les conditions de vie des personnes touchées, et nous prenons au sérieux l’obligation d’en faire un usage efficace et à bon escient. Dans la poursuite de nos efforts visant à renforcer la transparence, nous publierons régulièrement des informations sur notre travail, en mettant en évidence les progrès et les défis et en invitant les lecteurs à nous faire part de leurs commentaires et de leurs idées pour renforcer nos services. Nous nous emploierons à mettre en place des mécanismes permettant un retour d’information direct, et notre forte présence en ligne contribuera à promouvoir l’accès à nos organisations et au réseau dans son ensemble et à favoriser le dialogue avec toutes les parties intéressées.

Nos systèmes de gestion financière seront ouverts. Nous publierons nos comptes vérifiés et feront des points réguliers sur la façon dont les fonds sont alloués et pourquoi, et sur la mesure dans laquelle ils atteignent leur cible.

Nous continuerons également de faire preuve d’ouverture et de transparence au sujet des défis que posent la fraude et la corruption, et nous déploierons d’importants efforts de prévention, de détection, d’examen et de sanction de ces actes. Lorsque les Sociétés nationales ne respectent pas les valeurs et les pratiques éthiques auxquelles la Croix-Rouge et le Croissant-Rouge sont tenus, les organes directeurs du réseau agiront avec résolution pour prendre les mesures correctives qui s’imposent. Ces mesures contribueront à renforcer l’importance que le réseau accorde à la confiance et à la redevabilité, et à rappeler que les actes d’une personne peuvent nuire au réseau humanitaire dans son ensemble.

Nous nous efforçons d’être redevables les uns envers les autres : envers les autres membres du réseau de la Fédération internationale et du Mouvement, et envers notre personnel et nos volontaires. Les dirigeants de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge incarneront les principes du Mouvement. Nos dirigeants – y compris les membres de la gouvernance – reflèteront le principe de diversité, et celui d’égalité de genre, et seront représentatifs des communautés avec lesquelles nous travaillons. Nous aspirons à une gouvernance hautement efficace et transparente, qui permette une surveillance ouverte de nos organisations et du réseau mondial.

Nous investirons dans notre personnel et nos volontaires, nous assumerons la responsabilité de leur bien-être et de leur développement, et nous veillerons à ce qu’ils disposent des compétences et des ressources nécessaires pour accomplir leur travail. Nos lieux de travail seront sûrs, et nous développerons les talents afin de garantir l’efficacité de notre réseau et l’obtention de hautes performances individuelles.

Nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir pour assurer la sécurité et la protection de nos volontaires, et en particulier de ceux qui œuvrent dans les situations de conflit et autres situations extrêmement dangereuses. Nous veillerons à ce qu’ils reçoivent la formation, les ressources et le soutien nécessaires pour faire leur travail et à ce que tout soit mis en œuvre pour que leur rôle et la neutralité de l’action humanitaire soient bien compris par les communautés, les institutions et les dirigeants. Dans le cas où des volontaires seraient blessés, tués ou exposés à la souffrance et à la détresse mentale, nous leur fournirons, ainsi qu’à leurs familles, des soins et un soutien professionnels pendant et après leur engagement auprès de notre réseau.

Contenus associés

RENFORCER LE CONFIANCE ET INTÉGRITÉ

Il y a une diminution mesurable parmi le public qui fait confiance aux différentes institutions. Cependant, la confiance envers les ONG et le secteur social / caritatif a nettement diminué.

Lire la suite

Donnez-nous vos commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.