Transformation 6 :

Passer à l’ère numérique

7 Transformations

Les consultations indiquent sept transformations potentielles que le réseau de la FICR devra adopter pour relever les 5 défis mondiaux.

Au cours des dix prochaines années, la capacité d’expérimenter de nouvelles technologies et d’adopter des pratiques numériques efficaces et éthiques aura un rôle crucial pour la pertinence et l’efficacité de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge. Les technologies contribueront à mettre en place un tout nouveau type d’action humanitaire au cours des années à venir, et notre réseau est déterminé à entreprendre et à soutenir cette transformation.

Une intégration plus efficace des technologies émergentes, des compétences nouvelles et de la culture numérique permettra au réseau de tirer le meilleur parti de l’intelligence collective et de faciliter l’accès à l’information. En outre, elle nous permettra de tester un plus large éventail de technologies émergentes susceptibles d’accroître l’efficacité et l’impact de notre action. Enfin, elle nous permettra de nous convertir en un réseau d’apprentissage appuyé par des dirigeants et des partenaires mus par un esprit novateur et déterminés à promouvoir une culture fondée sur l’expérimentation et l’apprentissage.

Ce passage à l’ère numérique pourra entraîner des changements sociaux importants, car il ouvrira la voie à de nouvelles méthodes de travail et à de nouveaux services, à des modèles de prévision plus performants, à une meilleure compréhension des vulnérabilités et des risques émergents, et à l’amélioration des résultats.

Cependant, ces possibilités s’accompagnent de nouveaux risques, dont le réseau doit être conscient et auxquels il doit rechercher des solutions communes. Ces risques concernent notamment l’éthique dans le monde numérique, la protection des données, la sécurité de l’information, les droits d’accès aux données, la pauvreté numérique, l’isolement numérique, les guerres cybernétiques, les biais inhérents aux outils technologiques et le fossé numérique. Ces nouveaux risques auront de vastes conséquences, et leur atténuation exigera des efforts concertés de la part du secteur privé, des gouvernements et de la société civile, afin notamment de garantir que les principes et les valeurs humanitaires sont respectés à toutes les étapes.

Le passage à l’ère numérique exigera du réseau dans son ensemble qu’il opère des changements significatifs, des investissements devant être réalisés pour intégrer les technologies numériques et émergentes dans nos organisations. Il s’agira notamment d’autoriser une plus grande appétence pour le risque sans compromettre la solidité des systèmes de respect de l’intégrité et de redevabilité, et de veiller à ce que les informations et les données d’analyse qui ressortiront de l’utilisation des technologies et des innovations orientent efficacement la prise des décisions stratégiques et opérationnelles à tous les niveaux.

Le réseau devra investir dans le passage à l’ère numérique et nouer des partenariats ciblés avec des acteurs actifs dans le domaine des technologies, le secteur privé, les gouvernements, les milieux universitaires et la société civile pour l’aider dans cet effort. Nous donnerons la priorité à l’accès de toutes les Sociétés nationales à une connectivité mobile et numérique afin de soutenir le passage d’un leadership international à un leadership local, combler le fossé numérique et continuer de mettre l’accent sur les communautés vulnérables exposées au risque d’isolement numérique, ce qui exigera d’adopter une stratégie d’investissement spécifique.

La culture des données et la maîtrise du numérique doivent être promues dans l’ensemble du réseau, les investissements correspondants doivent être faits dans la formation du personnel et des dirigeants, dans le recrutement de personnes qualifiées et dans la participation aux réseaux et aux partenariats susceptibles de contribuer à accélérer notre apprentissage et le développement de nos capacités. Dans le même temps, des investissements devront être réalisés dans l’atténuation des risques numériques dans tous les domaines d’activité afin de s’assurer que le passage à l’ère numérique ne renforce pas les inégalités existantes.

Contenus associés

PROMOUVOIR LE TRANSFORMATION NUMÉRIQUE DU RÉSEAU

Alors qu’une révolution technologique et numérique sans précédent se développe autour de nous, des opportunités de transformation apparaissent dans tous les aspects de notre travail

Lire la suite

TECHNOLOGIES ÉMERGENTES

La révolution technologique a une influence considérable sur notre façon de vivre et de travailler.

Lire la suite

7 Transformations

Les consultations indiquent sept transformations potentielles que le réseau de la FICR devra adopter pour relever les 5 défis mondiaux.

Au cours des dix prochaines années, la capacité d’expérimenter de nouvelles technologies et d’adopter des pratiques numériques efficaces et éthiques aura un rôle crucial pour la pertinence et l’efficacité de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge. Les technologies contribueront à mettre en place un tout nouveau type d’action humanitaire au cours des années à venir, et notre réseau est déterminé à entreprendre et à soutenir cette transformation.

Une intégration plus efficace des technologies émergentes, des compétences nouvelles et de la culture numérique permettra au réseau de tirer le meilleur parti de l’intelligence collective et de faciliter l’accès à l’information. En outre, elle nous permettra de tester un plus large éventail de technologies émergentes susceptibles d’accroître l’efficacité et l’impact de notre action. Enfin, elle nous permettra de nous convertir en un réseau d’apprentissage appuyé par des dirigeants et des partenaires mus par un esprit novateur et déterminés à promouvoir une culture fondée sur l’expérimentation et l’apprentissage.

Ce passage à l’ère numérique pourra entraîner des changements sociaux importants, car il ouvrira la voie à de nouvelles méthodes de travail et à de nouveaux services, à des modèles de prévision plus performants, à une meilleure compréhension des vulnérabilités et des risques émergents, et à l’amélioration des résultats.

Cependant, ces possibilités s’accompagnent de nouveaux risques, dont le réseau doit être conscient et auxquels il doit rechercher des solutions communes. Ces risques concernent notamment l’éthique dans le monde numérique, la protection des données, la sécurité de l’information, les droits d’accès aux données, la pauvreté numérique, l’isolement numérique, les guerres cybernétiques, les biais inhérents aux outils technologiques et le fossé numérique. Ces nouveaux risques auront de vastes conséquences, et leur atténuation exigera des efforts concertés de la part du secteur privé, des gouvernements et de la société civile, afin notamment de garantir que les principes et les valeurs humanitaires sont respectés à toutes les étapes.

Le passage à l’ère numérique exigera du réseau dans son ensemble qu’il opère des changements significatifs, des investissements devant être réalisés pour intégrer les technologies numériques et émergentes dans nos organisations. Il s’agira notamment d’autoriser une plus grande appétence pour le risque sans compromettre la solidité des systèmes de respect de l’intégrité et de redevabilité, et de veiller à ce que les informations et les données d’analyse qui ressortiront de l’utilisation des technologies et des innovations orientent efficacement la prise des décisions stratégiques et opérationnelles à tous les niveaux.

Le réseau devra investir dans le passage à l’ère numérique et nouer des partenariats ciblés avec des acteurs actifs dans le domaine des technologies, le secteur privé, les gouvernements, les milieux universitaires et la société civile pour l’aider dans cet effort. Nous donnerons la priorité à l’accès de toutes les Sociétés nationales à une connectivité mobile et numérique afin de soutenir le passage d’un leadership international à un leadership local, combler le fossé numérique et continuer de mettre l’accent sur les communautés vulnérables exposées au risque d’isolement numérique, ce qui exigera d’adopter une stratégie d’investissement spécifique.

La culture des données et la maîtrise du numérique doivent être promues dans l’ensemble du réseau, les investissements correspondants doivent être faits dans la formation du personnel et des dirigeants, dans le recrutement de personnes qualifiées et dans la participation aux réseaux et aux partenariats susceptibles de contribuer à accélérer notre apprentissage et le développement de nos capacités. Dans le même temps, des investissements devront être réalisés dans l’atténuation des risques numériques dans tous les domaines d’activité afin de s’assurer que le passage à l’ère numérique ne renforce pas les inégalités existantes.

Exemples de changement

Indian startup develops fact check service

WhatsApp unveils fact-check service developed by Indian startup Proto in time for national elections. 

Read story

Contenus associés

PROMOUVOIR LE TRANSFORMATION NUMÉRIQUE DU RÉSEAU

Alors qu’une révolution technologique et numérique sans précédent se développe autour de nous, des opportunités de transformation apparaissent dans tous les aspects de notre travail

Lire la suite

TECHNOLOGIES ÉMERGENTES

La révolution technologique a une influence considérable sur notre façon de vivre et de travailler.

Lire la suite

Donnez-nous vos commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.