Cet organisme microscopique poursuit malheureusement à ce jour son chemin à travers le temps et l’espace

Apr 9, 2020 | 0 comments

Read stories and analysis directly inspired by volunteers’ experiences

Read more inspiring volunteer stories

Unas palabras bondadosas nunca pasarán de moda

Soy voluntaria desde hace 8 años en el área psicosocial y actualmente formo parte del Programa de Juventud. Me siento… Read more “Unas palabras bondadosas nunca pasarán de moda”

Milena Chacón
Costa Rica Red Cross Society

Supporting the Frontliners

In order to control the spread of COVID-19, the whole island of Luzon was placed under Enhanced Community Quarantine. This… Read more “Supporting the Frontliners”

Dennis Sabino Mancilla
Philippine Red Cross Society

Helping people realeased from prison in Oslo

I am a volunteer in Network after imprisonment, a part of the Oslo Red Cross. I am, at the moment,… Read more “Helping people realeased from prison in Oslo”

Roger H
Norwegian Red Cross

Depuis le mois de décembre 2019 que l’information de l’apparition d’un virus virulent en Chine, passait en boucle sur la plupart des chaînes de télévision de par le monde. Le virus en question y faisant des ravages et ses victimes se comptaient par milliers. A aucun moment, je n’ai imaginé que le Covid-19 aurait pu sortir de cette zone géographique et atteindre toutes les parties du globe sans exception et devenir ainsi une pandémie universelle. Cet organisme microscopique poursuit malheureusement à ce jour son chemin à travers le temps et l’espace.

Le premier cas de maladie au Togo a été annoncé le 06 mars 2020. A ce jour, il est dénombré officiellement 65 cas confirmés dont 39 actifs, 23 personnes guéris et 03 décès.

Avant que le gouvernement togolais ne décrète l’état d’urgence le jeudi 02 avril 2020, nous avons heureusement pu briefer les volontaires en groupes très restreints sur la pandémie et les gestes barrières pour endiguer sa propagation.

Ces volontaires formés sur la problématique du covid 19 se relaient sur les 25 stations radio avec lesquelles la Croix-Rouge Togolaise a dû signer des contrats pour sensibiliser le grand public avec l’approche CEA (Community Engagement and Accountability) : collecte des rumeurs, analyse, restitution, communication des bonnes méthodes préventives, conduite à tenir en présence d’un cas suspect…

Vu la contagiosité élevée de la maladie et dans le respect des dispositions prises par les autorités sanitaires au nombre desquelles, la distanciation sociale, les volontaires ne peuvent pas être déployés sur le terrain au risque d’être exposés au virus ou de devenir source de contamination puisque le défi est de rompre éventuellement la chaîne de contamination.

En effet, de par son mode de contamination, nous sommes en présence d’un virus qui se propage à une allure vertigineuse jamais vécue par l’humanité. Le monde n’a jamais connu une maladie qui ait fait autant de victimes ; des décès qui se compte par milliers en un jour. Pour l’heure, aucun remède ne fait l’unanimité. Puisse cela servir à réaliser la limite de l’intelligence humaine face à la force de la nature.

Pour le moment, l’homme ne devra son salut qu’au respect scrupuleux des gestes barrières et à la providence.

Il a suffi de quelques jours pour que le songe devienne mensonge ! Il a suffi de quelques jours pour que l’humanité prenne conscience qu’elle n’est que souffle et poussière. Qui sommes-nous ? Que valons-nous ? Que pouvons-nous face à ce virus ?

Il a suffi de quelques jours pour que la certitude devienne incertitude, que la force devienne faiblesse, que le pouvoir devienne solidarité et concertation. Il nous faut subtilement faire une introspection pour comprendre la valeur des mots solidarité et vulnérabilité.

Oui, la solidarité et la concertation remarquables dans la recherche d’un remède efficace pour éradiquer cette pandémie constituent le pouvoir de l’humanité auquel le monde fait appel si rarement. Si tout le monde se sent concerné par les défis auxquels fait face notre terre, des solutions efficaces et pérennes leur seraient déjà trouvées.

Ce fléau que nous vivons actuellement commence déjà par engendrer une crise économique due à la suspension de beaucoup d’activités créatrices de richesses qui entrainera le chômage, l’insécurité alimentaire…

Tout en participant à la riposte à cette pandémie de corona virus, notre Mouvement doit inexorablement se tenir prêt à faire face aux défis énormes sous-jacents.

Koffi Agbéko EGAH
Togolese Red Cross Society
April 9, 2020
Share This