Les compétences professionnelles au service du bénévolat

Apr 8, 2020 | 0 comments

Read stories and analysis directly inspired by volunteers’ experiences

Read more inspiring volunteer stories

Unas palabras bondadosas nunca pasarán de moda

Soy voluntaria desde hace 8 años en el área psicosocial y actualmente formo parte del Programa de Juventud. Me siento… Read more “Unas palabras bondadosas nunca pasarán de moda”

Milena Chacón
Costa Rica Red Cross Society

Supporting the Frontliners

In order to control the spread of COVID-19, the whole island of Luzon was placed under Enhanced Community Quarantine. This… Read more “Supporting the Frontliners”

Dennis Sabino Mancilla
Philippine Red Cross Society

Helping people realeased from prison in Oslo

I am a volunteer in Network after imprisonment, a part of the Oslo Red Cross. I am, at the moment,… Read more “Helping people realeased from prison in Oslo”

Roger H
Norwegian Red Cross

Pendant la crise du Covid-19 j’ai été contacté par le président régional de la Délégation Régionale Ile-de-France pour apporter mon aide sur l’organisation de la gestion des disponibilités des volontaires pour la plateforme téléphonique Croix-Rouge chez vous, mise en place spécialement dans le cadre de la pandémie. L’épidémie de Coronavirus n’a finalement que peu changée ma vie quotidienne, car en tant que travailleur indépendant dans l’informatique, mon quotidien est naturellement composé de beaucoup de travail à distance et de réunion en visioconférence. Seule la présence en continu de mes enfants à domicile (qui est aussi mon lieu de travail) vient perturber mes capacités de réalisation !

Je suis fier de pouvoir participer à un projet d’action dans le cadre du Covid-19. En effet ma profession actuelle, mon engagement très réduit en tant que bénévole et surtout ma famille dont il faut s’occuper (j’ai 3 enfants qui ont de 2 à 8 ans), ne m’ont pas permis de m’engager sur le terrain. Je suis donc fier de pouvoir utiliser mes compétences professionnelles pour permettre aux autres bénévoles d’accomplir au mieux leurs missions.

Le principal défi de Covid-19 est finalement assez peu difficile à relever pour ma part. Il s’agit juste de réussir à m’organiser pour concilier vie de famille en présence continue, vie professionnelle dont le rythme n’a par chance pas diminué et temps à passer sur l’engagement bénévole, qui ici demande en plus des capacités d’action rapide.

Pour la première fois j’ai vu mon entourage se poser de vraies questions sur les besoins de résilience et d’autonomie que chacun doit mettre en place. Cela rappelle à chacun combien il est important, même si nos sociétés sont fortes et puissantes, d’être un citoyen prévoyant et préparé… Des notions auxquelles la Croix-Rouge française initie et prépare ses volontaires, par l’intermédiaire notamment des formations en secourisme et en situations d’urgences.

Suite à l’apparition du Coronavirus j’ai appris que nous étions finalement tous vulnérables et susceptibles d’être gravement touchés sans même nous en rendre compte. J’ai aussi vu que la peur de la maladie, la peur de manquer (de nourriture ou de protections) amène les gens à des comportements parfois irrationnels. Mais aussi que l’insouciance, et même l’inconscience, peuvent revenir très vite dans les comportements de tout un chacun.

Les réponses mises en place face au Coronavirus, et surtout la recherche de réponses, me permettent d’espérer que notre société apprendra énormément et sera plus apte à gérer de nouvelles crises ultérieures qui pourraient être encore plus agressives.

Xavier Guyot
Croix-Rouge Française
April 8, 2020
Share This