Défi mondial 4 :

Migration et identité

5 Défis mondiaux – De quoi avons-nous besoin pour donner la priorité à cette décennie?

Les cinq défis mondiaux découlant des consultations sur la Stratégie 2030 consistent en un équilibre des risques existants et des risques émergents, qui sont les plus pertinents pour notre mandat et notre portée d’influence. Celles-ci sont inséparables les unes des autres et sont fortement influencées par les tendances identifiées dans notre rapport sur l’avenir thématique mondial.

La circulation des personnes, qu’elle soit volontaire ou involontaire, est l’un des traits caractéristiques du XXIe siècle et influe considérablement sur tous les aspects du développement économique et social. La migration a contribué à améliorer la vie des personnes dans les pays d’origine et de destination, et a permis à des millions de personnes dans le monde de mener une vie sûre et satisfaisante.

Le nombre de migrants dans le monde a augmenté depuis 2000, parallèlement à la croissance démographique mondiale. Selon les prévisions, cette tendance devrait continuer à s’accentuer, sous l’effet des conflits, de la pauvreté et de l’absence de possibilités d’emploi de qualité. En outre, les changements climatiques rendront certaines régions inhabitables, forçant les habitants à se déplacer en masse.

Les personnes qui se déplacent sont confrontées à des risques croissants, tels que les actes d’exploitation et de violence commis par les trafiquants et d’autres groupes criminels, ainsi que les privations causées par les politiques qui limitent l’accès aux services et soins de base. Les risques sont accrus pour les apatrides et ceux qui n’ont pas de preuve officielle d’identité.

Dans certains pays, la migration est également utilisée comme un instrument pour alimenter les tensions, voire la xénophobie. Elle est désignée comme la cause de la marginalisation économique et sociale, et dépeinte négativement dans les débats politiques et les processus électoraux. Dans les communautés de migrants comme dans les communautés d’accueil, ces tensions soulèvent souvent des préoccupations et des inquiétudes quant à l’identité, à l’évolution du tissu et de la composition des sociétés, et à la notion d’appartenance.

Nous voulons que toutes les personnes qui migrent soient en sécurité et soient traitées avec humanité et dignité. Nous voulons que tout le monde ait le soutien dont il a besoin pour s’épanouir dans des sociétés inclusives.

Nous étendrons notre soutien aux migrants le long des principales routes migratoires, notamment en promouvant la protection des groupes vulnérables tels que les femmes, les enfants et les réfugiés. Il s’agira également d’intensifier l’action que nous menons pour encourager et promouvoir l’inclusion et la cohésion sociale, car ces questions sont essentielles au bien-être et à l’épanouissement de toutes les personnes dans les communautés d’origine et d’accueil. Nous accorderons une attention particulière aux liens qui existent entre les changements climatiques et les migrations, reconnaissant que des millions de personnes pourraient être contraintes de migrer au cours de la prochaine décennie si leurs régions d’origine deviennent inhabitables.

Nous améliorerons notre façon de travailler au-delà des frontières, ce qui permettra de connecter davantage les programmes et les systèmes d’information entre les pays, les Sociétés nationales et le long des routes migratoires.

Nous nous efforcerons de veiller à ce que nos programmes soient représentatifs des sociétés dans lesquelles nous vivons, notamment en renforçant l’application des principes de diversité et d’inclusion dans la composition de notre personnel et de notre base de volontaires. Nous nous lèverons, prendrons la parole et agirons pour influencer le dialogue mondial, régional et national sur les politiques et faire progresser le plaidoyer en faveur d’un monde plus inclusif.

Contenus associés

NOUVELLES COMMUNAUTÉS ET VILLES

La migration, l’urbanisation, l’explosion du nombre de jeunes, le vieillissement de la population et les réseaux de citoyens transforment les sociétés.

Lire la suite

5 Défis mondiaux – De quoi avons-nous besoin pour donner la priorité à cette décennie?

Les cinq défis mondiaux découlant des consultations sur la Stratégie 2030 consistent en un équilibre des risques existants et des risques émergents, qui sont les plus pertinents pour notre mandat et notre portée d’influence. Celles-ci sont inséparables les unes des autres et sont fortement influencées par les tendances identifiées dans notre rapport sur l’avenir thématique mondial.

La circulation des personnes, qu’elle soit volontaire ou involontaire, est l’un des traits caractéristiques du XXIe siècle et influe considérablement sur tous les aspects du développement économique et social. La migration a contribué à améliorer la vie des personnes dans les pays d’origine et de destination, et a permis à des millions de personnes dans le monde de mener une vie sûre et satisfaisante.

Le nombre de migrants dans le monde a augmenté depuis 2000, parallèlement à la croissance démographique mondiale. Selon les prévisions, cette tendance devrait continuer à s’accentuer, sous l’effet des conflits, de la pauvreté et de l’absence de possibilités d’emploi de qualité. En outre, les changements climatiques rendront certaines régions inhabitables, forçant les habitants à se déplacer en masse.

Les personnes qui se déplacent sont confrontées à des risques croissants, tels que les actes d’exploitation et de violence commis par les trafiquants et d’autres groupes criminels, ainsi que les privations causées par les politiques qui limitent l’accès aux services et soins de base. Les risques sont accrus pour les apatrides et ceux qui n’ont pas de preuve officielle d’identité.

Dans certains pays, la migration est également utilisée comme un instrument pour alimenter les tensions, voire la xénophobie. Elle est désignée comme la cause de la marginalisation économique et sociale, et dépeinte négativement dans les débats politiques et les processus électoraux. Dans les communautés de migrants comme dans les communautés d’accueil, ces tensions soulèvent souvent des préoccupations et des inquiétudes quant à l’identité, à l’évolution du tissu et de la composition des sociétés, et à la notion d’appartenance.

Nous voulons que toutes les personnes qui migrent soient en sécurité et soient traitées avec humanité et dignité. Nous voulons que tout le monde ait le soutien dont il a besoin pour s’épanouir dans des sociétés inclusives.

Nous étendrons notre soutien aux migrants le long des principales routes migratoires, notamment en promouvant la protection des groupes vulnérables tels que les femmes, les enfants et les réfugiés. Il s’agira également d’intensifier l’action que nous menons pour encourager et promouvoir l’inclusion et la cohésion sociale, car ces questions sont essentielles au bien-être et à l’épanouissement de toutes les personnes dans les communautés d’origine et d’accueil. Nous accorderons une attention particulière aux liens qui existent entre les changements climatiques et les migrations, reconnaissant que des millions de personnes pourraient être contraintes de migrer au cours de la prochaine décennie si leurs régions d’origine deviennent inhabitables.

Nous améliorerons notre façon de travailler au-delà des frontières, ce qui permettra de connecter davantage les programmes et les systèmes d’information entre les pays, les Sociétés nationales et le long des routes migratoires.

Nous nous efforcerons de veiller à ce que nos programmes soient représentatifs des sociétés dans lesquelles nous vivons, notamment en renforçant l’application des principes de diversité et d’inclusion dans la composition de notre personnel et de notre base de volontaires. Nous nous lèverons, prendrons la parole et agirons pour influencer le dialogue mondial, régional et national sur les politiques et faire progresser le plaidoyer en faveur d’un monde plus inclusif.

Contenus associés

NOUVELLES COMMUNAUTÉS ET VILLES

La migration, l’urbanisation, l’explosion du nombre de jeunes, le vieillissement de la population et les réseaux de citoyens transforment les sociétés.

Lire la suite

Donnez-nous vos commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.