Transformation 4 :

Inspirer et mobiliser un mouvement mondial pour le bien, qui place les volontaires et les jeunes au centre

7 Transformations

5 Défis mondiaux

Exemples de changement

Global School Climate Strikes

This is a change because it demonstrates the increasing influence that movements led by young people are driving social change for climate action

Read story

7 Transformations

Les consultations indiquent sept transformations potentielles que le réseau de la FICR devra adopter pour relever les 5 défis mondiaux.

Les volontaires ont toujours été au cœur de l’action de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge. Fortes d’une base de volontaires solide et diversifiée, les Sociétés nationales – et le réseau dans son ensemble – restent enracinées dans les communautés que nous servons et sont en mesure de fournir des services vitaux à une échelle qui serait inconcevable autrement.

Nos volontaires sont issus des communautés que nous accompagnons, et les connaissances, la compassion, la motivation et la pertinence culturelle dont ils sont ainsi dotés les rendent extrêmement efficaces. Nous savons qu’une bonne gestion des volontaires peut contribuer à renforcer leur confiance en eux et leurs compétences, notamment sociales, et donner lieu à une action civique empreinte d’une plus grande empathie.

L’esprit de volontariat imprègne l’ensemble de l’organisation, et nous devrons, au cours de la prochaine décennie, continuer de cultiver et de renforcer cet esprit. Nous continuerons de promouvoir des cultures qui célèbrent et encouragent le volontariat tant au sein de l’organisation qu’à une échelle plus large au sein de la société. Les dirigeants jouent un rôle crucial en aidant à bâtir des organisations pertinentes, respectueuses et solidaires qui contribuent à maintenir les structures de volontaires et leur présence dans tous les pays et régions, et en particulier dans les régions habituellement considérées comme « difficiles d’accès ».

Nous devrons continuer à renforcer nos approches sur de la gestion des volontaires, notamment en facilitant leur participation, en leur proposant des formations toujours plus poussées et en leur assurant soutien, reconnaissance et protection dans leur action, afin qu’ils se sentent valorisés et qu’ils prennent conscience de l’ampleur de leur impact, tant dans leurs communautés que dans le monde. Nous devrons préserver et étendre notre base de volontaires de façon à garantir la continuité des services essentiels fournis aux personnes vulnérables.

Dans les années à venir, la Croix-Rouge et le Croissant-Rouge devront en outre réimaginer le volontariat et l’action civique du XXIe siècle, en créant un réseau beaucoup plus vaste et plus efficace d’humanitaires œuvrant pour le bien commun. Pour y parvenir, nous garderons l’esprit ouvert aux différentes formes que peut prendre le volontariat et à la façon dont il évolue, et nous développerons différentes approches du service volontaire destinées à compléter nos modèles et nos efforts actuels.

Dans le cadre de notre approche plus ouverte et plus inclusive du volontariat, nous nous attacherons à mobiliser les énergies et les talents des groupes autoorganisés et des réseaux existants. Nous trouverons des moyens créatifs de mettre en relation les volontaires de tous les pays et de toutes les régions, afin de bâtir un réseau de volontaires œuvrant au-delà des frontières dans un effort commun. Pour ce faire, il faudra opérer une transformation globale pour s’éloigner de l’utilisation exclusive des volontaires aux fins de la prestation de nos services au profit d’un soutien accru aux efforts déployés par les personnes pour conduire le changement qu’elles souhaitent voir dans le monde.

Les innovations et les technologies rationaliseront l’accès au volontariat tant à l’intérieur qu’à l’extérieur des frontières, favoriseront l’apprentissage, permettront de concevoir des programmes plus efficaces pour faire face aux risques émergents (y compris les risques numériques), offriront une meilleure visibilité au travail des volontaires, et encourageront la réflexion et l’action collectives. Elles donneront lieu à de nouvelles approches du volontariat et de l’engagement en ligne, et mobiliseront un tout nouveau réseau de volontaires numériques menant des actions créatives.

Notre volontariat réimaginé sera beaucoup plus inclusif et diversifié et associera de nombreux groupes identitaires et démographiques différents. Il contribuera à réduire les obstacles au volontariat auxquels les femmes et les filles sont actuellement confrontées dans de nombreux pays, à renforcer la mobilisation des volontaires plus âgés et à faciliter la participation des personnes en situation de grande pauvreté, vivant dans des établissements informels et d’autres groupes qui n’auraient peut-être pas été en mesure de s’engager auprès de la Croix-Rouge et du Croissant Rouge auparavant. Nous modifierons nos approches et nos systèmes pour mieux répondre aux besoins spécifiques de ces groupes. Notre volontariat réimaginé reflétera véritablement la riche diversité de notre monde et ouvrira la voie à de nouveaux partenariats qui contribueront à la réalisation de notre ambition.

Un leadership visionnaire, une adaptation intelligente et une certaine souplesse seront nécessaires pour faire en sorte que nos méthodes actuelles de gestion des volontaires continuent de se développer et de se renforcer, tout en laissant de la place aux nouvelles approches qui transformeront notre travail.

Au niveau mondial, plus de la moitié des volontaires de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge – environ 6 millions – sont des jeunes, dont la répartition est pour le moins inégale. Pourtant, en dehors de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, les jeunes se mobilisent de manière impressionnante, créative et passionnée. Notre réseau a une occasion extraordinaire d’entrer en contact avec toute une nouvelle génération d’innovateurs communautaires et d’établir une relation solide avec eux.

La Stratégie 2030 envisage un réseau bâti sur le principe d’une « plateforme pour le changement », les Sociétés nationales se concentrant davantage sur la manière de catalyser ou de soutenir les efforts déployés par les jeunes pour générer leurs propres idées et aider leurs communautés à prospérer.

 

Nos organisations et le réseau dans son ensemble s’efforceront également d’aider les jeunes à développer les compétences et les valeurs dont ils auront besoin pour s’épanouir au XXIe siècle. Ces efforts pourront cibler notamment l’esprit d’entreprise, le règlement des différends, la créativité, la résolution des problèmes et la communication.

 

Pour ce faire, la Croix-Rouge et le Croissant-Rouge doivent devenir plus ouverts et plus accessibles aux jeunes, en établissant des cultures et des espaces conçus et conduits par eux, qui seront moins bureaucratiques et offriront des possibilités d’action plus directes.

Contenus associés

Partagez vos idées innovantes et gagnez un voyage

Ce concours se déroulera numériquement du 6 au 9 septembre.

Comment participer

ÉPINE DORSALE ET CERVEAU

Ne serait-il pas temps de changer de métaphore pour les volontaires?

Lire la suite

RÉINVENTER LE VOLONTARIAT ET LA JEUNESSE

Alors que le nombre de volontaires semble stagner ou même diminuer au sein de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, le volontariat dans la société en général est toujours très populaire et, dans de nombreux cas, en croissance.

Lire la suite

Rethinking the future of volunteering?

By Shaun Hazeldine, IFRC Head of Innovation and Futures

Read more

Mirror Mirror on the wall... Pt1

By Marcel Stefanik, Global Coordinator Youth Engagement, IFRC

Read more

The future of volunteering

Facebook live

7 Transformations

Les consultations indiquent sept transformations potentielles que le réseau de la FICR devra adopter pour relever les 5 défis mondiaux.

Les volontaires ont toujours été au cœur de l’action de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge. Fortes d’une base de volontaires solide et diversifiée, les Sociétés nationales – et le réseau dans son ensemble – restent enracinées dans les communautés que nous servons et sont en mesure de fournir des services vitaux à une échelle qui serait inconcevable autrement.

Nos volontaires sont issus des communautés que nous accompagnons, et les connaissances, la compassion, la motivation et la pertinence culturelle dont ils sont ainsi dotés les rendent extrêmement efficaces. Nous savons qu’une bonne gestion des volontaires peut contribuer à renforcer leur confiance en eux et leurs compétences, notamment sociales, et donner lieu à une action civique empreinte d’une plus grande empathie.

L’esprit de volontariat imprègne l’ensemble de l’organisation, et nous devrons, au cours de la prochaine décennie, continuer de cultiver et de renforcer cet esprit. Nous continuerons de promouvoir des cultures qui célèbrent et encouragent le volontariat tant au sein de l’organisation qu’à une échelle plus large au sein de la société. Les dirigeants jouent un rôle crucial en aidant à bâtir des organisations pertinentes, respectueuses et solidaires qui contribuent à maintenir les structures de volontaires et leur présence dans tous les pays et régions, et en particulier dans les régions habituellement considérées comme « difficiles d’accès ».

Nous devrons continuer à renforcer nos approches sur de la gestion des volontaires, notamment en facilitant leur participation, en leur proposant des formations toujours plus poussées et en leur assurant soutien, reconnaissance et protection dans leur action, afin qu’ils se sentent valorisés et qu’ils prennent conscience de l’ampleur de leur impact, tant dans leurs communautés que dans le monde. Nous devrons préserver et étendre notre base de volontaires de façon à garantir la continuité des services essentiels fournis aux personnes vulnérables.

Dans les années à venir, la Croix-Rouge et le Croissant-Rouge devront en outre réimaginer le volontariat et l’action civique du XXIe siècle, en créant un réseau beaucoup plus vaste et plus efficace d’humanitaires œuvrant pour le bien commun. Pour y parvenir, nous garderons l’esprit ouvert aux différentes formes que peut prendre le volontariat et à la façon dont il évolue, et nous développerons différentes approches du service volontaire destinées à compléter nos modèles et nos efforts actuels.

Dans le cadre de notre approche plus ouverte et plus inclusive du volontariat, nous nous attacherons à mobiliser les énergies et les talents des groupes autoorganisés et des réseaux existants. Nous trouverons des moyens créatifs de mettre en relation les volontaires de tous les pays et de toutes les régions, afin de bâtir un réseau de volontaires œuvrant au-delà des frontières dans un effort commun. Pour ce faire, il faudra opérer une transformation globale pour s’éloigner de l’utilisation exclusive des volontaires aux fins de la prestation de nos services au profit d’un soutien accru aux efforts déployés par les personnes pour conduire le changement qu’elles souhaitent voir dans le monde.

Les innovations et les technologies rationaliseront l’accès au volontariat tant à l’intérieur qu’à l’extérieur des frontières, favoriseront l’apprentissage, permettront de concevoir des programmes plus efficaces pour faire face aux risques émergents (y compris les risques numériques), offriront une meilleure visibilité au travail des volontaires, et encourageront la réflexion et l’action collectives. Elles donneront lieu à de nouvelles approches du volontariat et de l’engagement en ligne, et mobiliseront un tout nouveau réseau de volontaires numériques menant des actions créatives.

Notre volontariat réimaginé sera beaucoup plus inclusif et diversifié et associera de nombreux groupes identitaires et démographiques différents. Il contribuera à réduire les obstacles au volontariat auxquels les femmes et les filles sont actuellement confrontées dans de nombreux pays, à renforcer la mobilisation des volontaires plus âgés et à faciliter la participation des personnes en situation de grande pauvreté, vivant dans des établissements informels et d’autres groupes qui n’auraient peut-être pas été en mesure de s’engager auprès de la Croix-Rouge et du Croissant Rouge auparavant. Nous modifierons nos approches et nos systèmes pour mieux répondre aux besoins spécifiques de ces groupes. Notre volontariat réimaginé reflétera véritablement la riche diversité de notre monde et ouvrira la voie à de nouveaux partenariats qui contribueront à la réalisation de notre ambition.

Un leadership visionnaire, une adaptation intelligente et une certaine souplesse seront nécessaires pour faire en sorte que nos méthodes actuelles de gestion des volontaires continuent de se développer et de se renforcer, tout en laissant de la place aux nouvelles approches qui transformeront notre travail.

Au niveau mondial, plus de la moitié des volontaires de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge – environ 6 millions – sont des jeunes, dont la répartition est pour le moins inégale. Pourtant, en dehors de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, les jeunes se mobilisent de manière impressionnante, créative et passionnée. Notre réseau a une occasion extraordinaire d’entrer en contact avec toute une nouvelle génération d’innovateurs communautaires et d’établir une relation solide avec eux.

La Stratégie 2030 envisage un réseau bâti sur le principe d’une « plateforme pour le changement », les Sociétés nationales se concentrant davantage sur la manière de catalyser ou de soutenir les efforts déployés par les jeunes pour générer leurs propres idées et aider leurs communautés à prospérer.

Nos organisations et le réseau dans son ensemble s’efforceront également d’aider les jeunes à développer les compétences et les valeurs dont ils auront besoin pour s’épanouir au XXIe siècle. Ces efforts pourront cibler notamment l’esprit d’entreprise, le règlement des différends, la créativité, la résolution des problèmes et la communication.

Pour ce faire, la Croix-Rouge et le Croissant-Rouge doivent devenir plus ouverts et plus accessibles aux jeunes, en établissant des cultures et des espaces conçus et conduits par eux, qui seront moins bureaucratiques et offriront des possibilités d’action plus directes.

Examples of change

Global School Climate Strikes

This is a change because it demonstrates the increasing influence that movements led by young people are driving social change for climate action

Read story

Contenus associés

Partagez vos idées innovantes et gagnez un voyage

Ce concours se déroulera numériquement du 6 au 9 septembre.

Comment participer

ÉPINE DORSALE ET CERVEAU

Ne serait-il pas temps de changer de métaphore pour les volontaires?

Lire la suite

RÉINVENTER LE VOLONTARIAT ET LA JEUNESSE

Alors que le nombre de volontaires semble stagner ou même diminuer au sein de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, le volontariat dans la société en général est toujours très populaire et, dans de nombreux cas, en croissance.

Lire la suite

Rethinking the future of volunteering?

By Shaun Hazeldine, IFRC Head of Innovation and Futures

Read more

Mirror Mirror on the wall... Pt1

By Marcel Stefanik, Global Coordinator Youth Engagement, IFRC

Read more

The future of volunteering

Facebook live

Donnez-nous vos commentaires

1 Commentaire

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.